Gelée de pommes pour foie gras ou fromage…

La petite note sucrée fait toujours l’unanimité avec le foie gras, histoire de rendre encore plus gourmandes les petites bouchées dégustées en entrée ou à l’apéro…
Ne pas hésiter à proposer cette succulente gelée avec des fromages un peu forts comme du camembert ou du munster, l’association fonctionne très bien.

Ingrédients :

1 kg de pommes
75 cl de vin blanc sucré (ici du Monbazillac)
750 g de sucre semoule
le jus d’un citron jaune

Laver les pommes, les couper en 6 les mettre dans une casserole. Bien conserver le trognon avec les quartiers de pommes car les pépins riches en pectine permettent de réaliser des gelées 100% naturelles, sans ajout de gelatine ni d’agar agar.
Couvrir d’eau et laisser cuire 1h à feu doux.

Pour que la cuisson soit bien homogène, les pommes doivent être entièrement recouvertes d’eau. L’astuce : pendant toute la durée de la cuisson recouvrir la surface d’une feuille de papier sulfurisé et d’une petite assiette plate…

Récupérer les pommes et les trognons à l’aide d’une écumoire et les presser à l’aide d’un linge pour filtrer un maximum de jus.
Il faut pouvoir en collecter environ 50 cl pour la suite…

Verser le jus de pommes dans une casserole puis ajouter le sucre, le vin et le jus de citron.
Faire cuire à petits bouillons 15 min, c’est parfait lorsque quelques gouttes déposées sur une assiette froide figent, sinon continuer un peu la cuisson…

Verser dans des pots préalablement ébouillantés, refermer avec les couvercles et retourner les pots jusqu’au refroidissement complet.

Et voilà l’travail, on se garde tout ça plusieurs mois au réfrigérateur et on dégaine son petit pot « home made » dès que l’occasion se présente parce que c’est très très bon !

14 commentaires

  1. La recette me tente énormément mais une petite question, le vin blanc doit il être obligatoirement  » sucré »?
    Merci pour ce pas a pas très bien réalisé.

  2. super idée d’utiliser les trognons de pomme pour en extraire la pectine (ce que je faisais jusqu’à présent) mais je viens de découvrir que les pépins de pomme contiennent du cyanure, poison mortel……Pensez-vous que nous ne risquons rien ?
    Merci d’avance pour vos infos

    1. J’aimerais avoir une compétence scientifique avec des éléments concrets et fiables pour apporter la réponse !
      Je pense que les risques existent à chaque bouchée de n’importe quel aliment.
      Pour autant, évitons les 2 solutions extrêmes : sombrer dans un fatalisme pessimiste ou afficher une insouciance désengagée.
      A chacun de gérer ses courses, vérifier les origines, être sensible à la saisonnalité et gérer la variété et l’équilibre de son alimentation…

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *