Oeufs teintés juste pour décorer

Avez-vous déjà essayé de teindre des œufs ? A l’occasion de Pâques ou tout simplement pour une jolie déco naturelle, testez vous aussi cette technique croisée dans un magazine, ça fonctionne plutôt bien.
Une fois qu’on a compris le principe, il ne reste plus qu’à laisser libre cours à la créativité familiale et à assumer le sacrifice d’une casserole qui va également se colorer au passage !

Ingrédients :

des œufs
des petites feuilles aux contours bien nets : persil plat, aneth, fougère, trèfle ou même des petites plumes…
du colorant naturel : curcuma, café, chou rouge, épinards, pelures d’oignon rouge…
2 cuillères à soupe de vinaigre blanc
des collants ou des chaussettes de type mi-bas (ça c’est de l’ingrédient !)

Commencer par récolter dans le jardin, dans un parc ou sur le balcon les petites feuilles qui seront utilisées pour réaliser des motifs sur les œufs. Pour que les feuilles adhérent bien à la surface de la coquille, les humidifier avant de les positionner sur l’œuf.

Enfermer ensuite délicatement l’œuf dans un morceau de bas en serrant bien pour que la feuille décorative ne puisse pas bouger lors de la teinture.

Pour la coloration, 2 options : à froid ou à chaud.
La méthode « à froid » consiste à faire bouillir entre 30 min et 1 h l’eau avec l’ingrédient colorant et le vinaigre blanc, filtrer avant d’y laisser colorer les œufs jusqu’à 24 h selon l’intensité de couleur souhaitée.
J’ai choisi la méthode « à chaud » dans laquelle cuisent en simultané la teinture et les œufs, a priori c’est cette technique qui permet d’obtenir une couleur plus vive et plus uniforme, ce n’est pas flagrant sur mes tests mais l’idée était d’obtenir un résultat surtout… plus rapide !

Ici j’ai mélangé 2 cuillères à soupe de curcuma dans une casserole d’eau et ajouté le vinaigre blanc (qui fait office de fixatif).
Plonger les œufs serrés dans leurs collants (trop drôle !) et laisser cuire tranquillement environ 1 heure, en évitant de faire bouillir pour éviter les félures.
Les durées préconisées dépendent des ingrédients : 30 à 40 minutes suffisent si la coloration provient de feuilles fraîches ou de légumes, il faut compter jusqu’à 2 h pour des racines ou des écorces. Mais c’est aussi selon le résultat attendu en intensité de couleur que les temps de cuisson s’adaptent…

Quelques trucs en plus :

  • franchement les chaussettes foncées ça ne facilitent pas la surveillance, à choisir, préférez les couleurs claires si vous vous avez une idée précise de la couleur attendue…
  • ces oeufs ne sont pas destinés à être consommés mais pour en optimiser la conservation, autant les utiliser vidés, ils seront plus fragiles mais se conserveront indéfiniment. Ici, je les ai cuits entiers (parce que le coup de les transpercer avec une aiguille, je ne le sens pas trop !)
  • l’option sans l’aspect pochoir est bien sûr possible : dans ce cas, feuilles et chaussette sont inutiles, juste des bains colorés pour les œufs, c’est beaucoup plus rapide et l’aspect déco tout aussi présent…

Idée piochée dans le n°1 du tout nouveau magazine Esprit d’ici un vrai moment de bonheur à feuilleter !

8 commentaires

  1. Sympa, l’idée des oeufs teints et le magazine m’intéresse beaucoup, je crois que je vais aller faire un ptit tour chez mon marchand de journaux.

  2. Pour ma part, j’utilise des oeufs blancs, on voit mieux la teinture. Pour les vider, une mini perceuse et hop, le tour est joué !

    J’ai teint de oeufs de plusieurs couleurs avec des pastilles de teintures, 1 euro chez HEMA ! pas la peine de chercher ailleurs !

    Le même principe avec de la dentelle nouée, c’est super joli !

    Joyeuses fêtes de Pâques !

  3. Whaou comme c’est beau ! Comme toujours d’ailleurs, ça fait longtemps que je lis tes belles petites créations et que je me régale, merci ! Joyeuses Pâques à toi et à ta famille

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *