Nems : la recette vietnamienne de Loan

Des nems maison, bien sûr que c’est possible ! Mais avec une copine qui maîtrise c’est forcément mieux, alors après avoir négocié pendant des mois (non non je n’exagère pas) qu’elle me dévoile SA recette, elle a enfin investi ma cuisine. Grosse organisation tout l’après-midi avec une joyeuse main d’oeuvre qui a exécuté à la lettre toutes les consignes de notre coach du jour…

Ingrédients pour environ 50 nems :
(pas de panique, ça se congèle très bien ! et pour info nous avons réalisé la recette pour 100, j’ai donc déjà divisé par 2 les quantités…)

100 g de champignons déshydratés (champignons noirs, champignons parfumés)
1 oignon haché
2 carottes râpées
500 g de viande de porc hachée (échine ou épaule)
150 g de vermicelle de soja
sel, poivre
un paquet de galettes de riz (la marque avec la rose rouge !)
huile neutre pour la friture
… et plein de torchons ! (ah oui vous allez voir pourquoi…)

Préparation de la farce :

Mettre les champignons dans un grand volume d’eau froide environ 30 minutes pour les réhydrater.
Faire tremper le vermicelle dans un bol d’eau chaude quelques minutes.

Le matériel indispensable c’est le hachoir, passer tout au mixeur ne donne pas le même résultat et a tendance à trop écraser les aliments.

Ajouter à la viande de porc hachée : les carottes râpées, l’oignon haché, les champignons et le vermicelle passés au hachoir.
Saler, poivrer et tout mélanger à la main (sans les bagues hein…).

Les galettes de riz :

Achetées rigides, le but est de les humidifier pour les ramollir.
Alors attention la technique est simple mais précise : humidifier les torchons, déposer 2 galettes sur le 1er tiers et rabattre le torchon pour que les galettes soient recouvertes du 2ème tiers du torchon (vous me suivez ?). Déposer à nouveau 2 galettes et hop, rabattre le dernier tiers du torchon.
Continuer donc sur la lancée jusqu’à ce que toutes les galettes soient dans les torchons. Une fois cette étape terminée, hop on retourne tout le tas, du coup les 1ère galettes déposées se retrouvent sur le dessus, prêtes à être garnies !
J’espère que les photos parlent d’elles-mêmes…

Assemblage & cuisson :

Déposer une quenelle de farce sur le 1er tiers de la galette, rabattre la plus petite partie sur la largeur, rabattre ensuite chaque côté puis rouler délicatement le nem jusqu’au bout (les galettes humides sont trèèèès fragiles !) et voilà !

Pour la cuisson, verser environ 1 cm d’huile dans une poêle à fond épais et déposer les nems en prenant soin de ne pas les faire se toucher (sinon ils se collent et risquent se déchirer). Les faire cuire environ 4 minutes puis les retourner et prolonger la cuisson encore 4 minutes, ils sont cuits lorsqu’ils ont bien coloré. Les égoutter sur une feuille de papier absorbant.

Pour les manger : une feuille de salade, une feuille de menthe et hop on les trempe dans la sauce !

 

Mille mercis à Loan bien sûr mais aussi :
Nathalie, Marion, Céline, Thierry, Baptiste
et Eric mais juste parce qu’il joue bien de la guitare !

28 commentaires

  1. Coucou Cécile…je refile cette variante de recette à mon fils qui est marié avec une vietnamienne…J’adore cette cuisine….!!!! Bon week-end !!!!

  2. c’est bien moi, la Loan dont parle Cess. Mais j’ai oublié un petit détail : on peut aussi ajouter à la farce des crevettes (hachées bien-sûr!)ou des miettes de crabe en boîte. BON APPETIT ET BISES A CESS !

      1. oui c’est possible avec le porc mais juste la quantité d’une petite boîte de conserve. Moi, je préfère sans…chacun ses goûts !

  3. merci beaucoup pour la recette! je l’a fait dès demain! j’ai tout ce qu’il faut surtout des champignons…bises

      1. Je les ai réussi ! Et puis mon mec m’a bien aidée, il faut le dire. Super bon, on s’est fait péter le bide ce midi et puis le reste zouuu au congélo ! merci à Loan pour la recette et à toi pour les explications !

        a bientôt
        bises

  4. ma recette donnée par une viet namienne est un peu dfférente !et les galettes je les trempe dans l’au assez chaude et je dépose sur des torchons ,donc 2 ou 3!

  5. On a la recette des nems, la recette de la sauce pour les nems, on est parés 😉
    C’est du boulot tout de meme, normal de faire de grandes quantités ! Je ne suis pas une grande fan, mais j’apprécie de temps en temps !

    Bises

  6. On sent qu’ils sont faits dans les règles de l’art, ils sont bien croustillants et la farce a l’air délicieuse ! Si je fais des nems un jour, je prendrais sans hésiter cette recette !

  7. super recette!! ça fait un moment que je n’en ai pas fait!! et puis Bon anniversaire!! (j’espère que je me trompe pas de date…c’est hellocoton qui signale que c’est ton annif^^)

  8. Une amie vietnamienne en avait fait chez moi il y a longtemps, mais je n’avais pas pris le temps de noter la recette. Et justement, si mes souvenirs sont bons, elle était très similaire à celle de Loan! 🙂 Je vais désormais pouvoir en faire aussi (même si je n’ai pas de hachoir), merci Cécile!

  9. Nous avons organisé avec mon mari chez nous, une soirée spéciale « nem » pour tester cette recette. Tous nos convives ont participé à toutes les étapes de la préparation et ont trouvé que la recette était bien. C’était très amusant de voir les uns et les autres rouler tour à tour leurs nems. Merci pour l’astuce des serviettes.
    Techniquement, la recette est parfaite et il est facile d’arriver au produit final. Le goût? nous avons été déçus parce que les nems se sont beaucoup gorgés d’huile à la cuisson. La peau des nems faisait des cloques et c’était pas terrible. On a pensé que c’était la qualité des feuilles de riz… Nous les avons tout de même bien mangé, on était tous mort de faim. Même si le résultat n’était pas transcendant, nous avons passé un excellent moment entre amis.
    Merci!

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *