Une autre façon de manger des huitres…

Pour les amateurs d’huitres, il faut tester avec cet assaisonnement incroyable !

Les huitres je les aime natures, charnues et bien fraiches en toutes saisons ! Mon top : un bon morceau de baguette bien croustillante et juste un peu de beurre salé…

1/ (Faire) ouvrir les huitres (faut déléguer c’est le mieux !)

2/ Mettre dans un mixeur :
un bouquet de persil plat
8 feuilles de menthe
2 cuillères à café de câpres égouttées
2 filets d’anchois
1 gousse d’ail
1 filet de citron
1 cuillère à café de moutarde
environ 10cl d’huile d’olive

3/ Déposer une cuillère à café de la « pâte » obtenue sur chaque huitre et…
4/ Déguster !

Le parfum des herbes et le mélange des ingrédients apportent une originalité qui se marie à merveille avec le goût iodé de l’huitre !

20 commentaires

  1. Hou la la ! J’aurais peur que la menthe et l’anchois ne masquent justement le goût de l’huître, c’est un mariage spécial ! Mais pourquoi pas ! Cette farce doit être certainement excellente, je garde l’idée, mais je suis plus septique avec des huîtres.Bonne soirée,

  2. Alors là….super intriguée!Moi les huitres c’est nature avec qqs gouttes de citron!Mais cette version est super….intriguante bis répétita!!!

  3. Surprenant, et tout à fait d’actualité! bientôt les étals déborderont à nouveau de victuailles pro-noël, et à nous les caloriques agapes 🙂

  4. ?????? Comment ton cerveau est-il constitué? pas comme le mien en tout cas. Car je me demande bien comment toutes ces idées farfallechantes (farfelues-alléchante) viennent à toi…

  5. originalje suis sure que c’est délicieux,j’aime les huitres, mais les toutes petites… alors du coup, avec ta recette, ça permet d’en manger tout plein… les photos sont superbes ; le vert est chatoyant ! un vrai vert « printemps »amicalement, patoo

  6. Mmmmm ça fait envie…. Et ça me rappelle un petit proverbe qui disait: « les huîtres, c’est comme l’amour, au début on trouve ça dégoûtant et après, on peut plus s’en passer » 😉

  7. Bon on avait bien remarqué que j’habitais pas la porte d’à coté, la Suisse, petit pays rempli de gens tout bizare qui ne parlent pas comme vous, comptent avec des chiffres étrange et qui semblent porter un interet à tout ce qui est bleu…oui la Suisse surtout, c’est pas de mer à proximité…bien quelques lacs mais voila, madame l’huitre ne vis pas en eau pas salée, du coup, pas trop évident d’en trouver par ici…du moins on en trouve, pas de problème, mais des bonnes ?!? La, c’est moins sûr. Tout ca pour dire que je ne connais pas trop les huitres et elles ne m’ont jamais trop attiré. Mais comme je vois dans le texte en tout petit en bas de la page, taille de la police police, 0.1: « PS Et pour Claude-Olivier, je t’invite à déguster cette recette avec un Château Haut-Brion blanc 2000, dis moi juste quand cela joue pour toi, car un Pétrus attend juste dérrière avec le reste du menu… » alors pour répondre à ton PS, j’arrive demain ma chère 😉 Oui, je sais, tu n’as pas écris ceci, mais on a toujours le droit de rêver non. Pis en racontant autant de bétises, j’ai un commentaire qui va faire bientot une page et rien que pour cela tu pourrais m’inviter ^^! Le pire, je sais! Bizzz

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.