Clafoutis gourmand aux pêches

L’été est la saison idéale pour profiter des fruits et si par bonheur vous en croisez des « vrais », du style de ceux qui viennent du verger des voisins là c’est le top.
Le parfum et la saveur des pêches de Stéphane & Claudine m’ont fait hésiter à les utiliser pour un clafoutis tellement elles sont savoureuses natures… mais cette version un peu plus riche que les recettes habituelles donne un résultat moelleux, plus crémeux, et excellent avec ces supers pêches !

Ingrédients :

8 pêches
4 oeufs
200 g de crème épaisse
20 cl de lait
60 g de beurre fondu + un peu pour le moule
125 g de cassonade
100 g de farine

Peler les pêches et les couper en morceaux. Pour cette variété, la chair étant vraiment solidaire du noyau j’ai détaillé les pêches en lamelles grossières pour permettre de récupérer un maximum de fruit.

Beurrer un plat à bords hauts et y disposer les morceaux de pêches.
Fouetter ensemble la cassonade avec les oeufs entiers.
Ajouter le lait, la crème et le beurre fondu, bien mélanger puis recouvrir les pêches.
Faire cuire au four 30 minutes à 200° et laisser refroidir avant de servir.
Question de goût : quand le clafoutis a bien refroidi et a passé quelques heures au réfrigérateur, c’est là que je le trouve meilleur…

Recette à essayer avec des poires, des abricots, des framboises, des nectarines, etc…

17 commentaires

  1. Il a l’air extra…
    A tenter sans réfléchir !

    Juste pour t’informer aussi que je t’ai taguée dans mon post du jour… 🙂

    Passe voir si ça te dit !
    A bientôt

  2. En balade sur le net pour quelques recettes, je suis tombée ici ! Les photos sont superbes, vraiment. J’ai qu’une envie c’est tester au plus vite cette recette aux pêches !

  3. Je l’ai réalisé et en effet je le trouve meilleur bien froid. Merci !
    Je précise juste qu’un moule « téfal » permet une meilleure homogénéité car je l’ai versé dans un moule en porcelaine et le fond était moins cuit…

  4. En dépit d’une relecture attentive, il me semble qu’il manque l’étape inhérente à l’adjonction de la farine…
    Tout est parfait, votre blog est désormais un de mes classiques,si ce n’est MON classique, ma référence…
    Bien à vous d’une fidèle lectrice bordelaise exilée en Périgord

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *