Huitres chaudes gratinées

C’est la période des huitres jusqu’en février et même si on en trouve toute l’année, c’est en ce moment qu’elles sont les plus charnues et les plus goûteuses. Il faut donc en profiter !!
D’autant que….

  • Comme la plupart des coquillages et crustacés, l’huître présente un faible apport calorique : 57 kcal/100 g. Et, si dans l’huître les lipides sont peu nombreux, sachez qu’ils ont l’avantage d’être, pour la plupart, des oméga 3. De récentes études ont montré que ces fameux acides gras insaturés permettaient d’abaisser le taux du mauvais cholestérol et d’ainsi protéger des maladies cardio-vasculaires.
  • L’huître présente une belle palette de minéraux et oligo-éléments : du phosphore, du fer, véritable anti-fatigue et antidépresseur naturel, du cuivre qui renforce l’assimilation du fer et aide à lutter contre les radicaux libres (antioxydant), du sélénium qui, lui aussi, possède des propriétés antioxydantes, du zinc, bénéfique pour le système immunitaire et pour le développement du foetus…
  • Autre atout, l’huître présente une bonne dose de vitamines B, et notamment de vitamine B12 essentielle au fonctionnement des cellules, à commencer par les cellules nerveuses. Pour finir, ce mollusque exquis, léger et stimulant, serait doté de vertus aphrodisiaques……… (ben oui !!)

     

 

Bref, fan de fruits de mer en général et d’huitres en particulier, j’ai toujours eu du mal à passer aux versions chaudes mais après avoir testé cette version, je dis : « Oui ! Mangez des z’huitres gratinées !  »

Pour une entrée, compter 6 huitres par personne mais avec 12, on peut en faire un plat unique… (il est préférable de choisir des grosses huitres type n° 2 voire 3 minimum)

– Ouvrir les huitres au-dessus d’une passoire posée sur un saladier pour récupérer le jus.
– Les détacher et les réserver.
– Disposer les coquilles vides dans un plat allant au four (type plat à tarte), éventuellement sur un lit de gros sel pour qu’elles soient bien stables.

– Emincer 2 échalottes et les mettre dans une casserole avec un verre de vin blanc, le jus d’1/2 citron et le jus des huitres.
– Porter à ébullition, éteindre le feu et ajouter 100g de crème fleurette, saler, poivrer
– Ajouter les huitres pour les réchauffer

– Mettre dans cahque coquille une huitre, une ou 2 cuillères à soupe de crème et parsemer de chapelure (ou de biscottes passées au mixeur)
– Passer 3 minutes sous le grill du four et déguster de suite !

Merci à l’Internaute pour toutes ces infos détaillées…

4 commentaires

  1. J’adore ca !!! les zuitres chaudes ou pas ! c’est un régal ! mais ca fait longtemps que j’en ai pas mangé des chaudes !! La recette a l’air succulente !!

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *