Langoustines à l’américaine…

Simple & succulente idée à retenir pour les fêtes (ou se faire plaisir de temps en temps)…

Cette recette était LE plat des dimanches à l’époque où l’on trouvait encore des écrevisses dans la rivière en bas du village de mes grands-parents.
Aujourd’hui certaines promos permettent de rendre accessibles les langoustines qui peuvent se conserver congelées 1 mois sans problème. (Pour les bordelais(es), les 2 kg de langoustines fraiches entières étaient à 15€ sur le marché des Capucins samedi matin)

Attention, pour les non pros du décorticage de langoustines à la fourchette et au couteau, autant le savoir, c’est pas super classe à manger mais qu’est-ce que c’est bon quand même à déguster avec les doigts ! (meilleur même ?!)

A proposer en entrée, proportions pour 6 personnes environ :

1 kg de queues de langoustines
environ 15 échalottes
1/2 verre de Cognac
2 petites boîtes de tomates pelées
1 petite bouteille de vin blanc
2 cuillères à soupe de maïzena
2 cuillères à soupe de crème fraiche épaisse
huile d’olive, sel, poivre de cayenne ou piment d’Espelette

Dans un faitout, faire revenir quelques minutes les langoustines (fraiches ou décongelées) dans 2 ou 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et bien mélanger.
Ajouter le cognac et faire flamber pour bien éliminer l’alcool et ne garder que le goût.
Réserver.

Dans une sauteuse, couper en 2 ou en 4 les échalottes et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive juste 2 minutes, ajouter les tomates (avec leur jus) et le vin blanc et faire mijoter 5 minutes en remuant régulièrement. Ajouter enfin la maïzena diluée dans un peu d’eau tiède.

Dernières étapes :
Verser le contenu de la sauteuse dans un moulin à légumes (grosse grille) au dessus du faitout de langoustines pour réduire en purée tomates & échalottes. Assaisonner avec sel & poivre ou piment.
Laisser tranquillement mijoter à feu doux environ 1 heure et ajouter simplement la crème fraiche au dernier moment…
Servir aussitôt…

Tout simplement… à s’en lécher les doigts !

NB : Je n’ai jamais vraiment su si ne nom de cette recette c’est les langoustines à « l’américaine » ou à « l’armoricaine » : a priori la différence se situe dans la présence ou non de la crème fraiche au moment de servir… donc normalement le titre c’est « à l’armoricaine »… mais bon pour moi ça ne change pas grand-chose…!

15 commentaires

  1. Ayè. J’ai faim. T’as gagné mdr.C’est ultra appétissant là, tes photos sont à baver. D’ailleurs, mon clavier ne te remercie pas :p

  2. Je n’ai pas réussi à laisser un commentaire sur tes cheesecakes que je trouve magnifiques!Mais, ces langoustines sont aussi bien appétissantes!

  3. Tu as raison, il faut bannir couteaux et fourchettes pour le décorticage… rien de mieux que les doigts, a s’en lécher les babines !J’ai aussi testé, il y a longtemps avec des écrevisses, directement péchées dans un lac : c’était merveilleux.Bises, Marie

  4. ImpecUne délicieuse recette.je l’ai testée avec de « fines gueules » (je vis en Bretagne).Je me suis permis une petite modification.Je remplace la maïzena et le piment par quelques centilitres de soupe de poissons (maison ou pas).Par pitié ! gardez les têtes sur les langoustines,quel plaisir à déguster.(bavoir indispensable!)

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *