Cuire des pommes de terre au cuiseur à riz (ou rice cooker) c’est possible !

Vous avez un rice-cooker dans vos placards et vous ne l’utilisez que pour le riz ?
Et bien, désormais vous allez peut-être vous en servir plus souvent car après les lentilles qui y cuisent à merveille, je vous propose une astuce très savoureuse pour les pommes de terre.
Pas besoin de surveiller la cuisson, de se faire un rétro-planning pour que ce soit prêt pile-poil au moment de passer à table, l’appareil gère pour vous !
Le résultat : des pommes de terre et des échalotes fondantes qui s’accommodent avec toutes vos viandes ou poissons sans prise de tête et ça c’est bien…

Ingrédients :

500 g de pommes de terre
4 échalotes
20 g de beurre
40 cl de bouillon de volaille (1 bouillon cube + 40 cl d’eau)
une feuille de laurier (ou du thym, du romarin, de la sauge…)

Disposer des parcelles de beurre au fond du cuiseur à riz, ajouter les échalotes émincées et la feuille de laurier.

Choisir des pommes de terre plutôt petites (des rattes par exemple).
Bien lavées inutile de les peler, les couper en 2 et les déposer sur le lit d’échalotes.

Émietter le bouillon cube et verser l’eau. Fermer avec le couvercle et mettre en marche.
La cuisson s’arrête quand c’est prêt et tout reste au chaud jusqu’au moment de servir.

Et normalement tout au fond, tout a joliment coloré…
Alors ça vous tente ?

 

 

16 commentaires

  1. C’est vrai que c’est formidable pour le riz le rice cooker, mais pour les pommes de terre aussi, j’ai déjà testé cette recette.
    Mais le top du top, ce sont les lentilles ……… grande découverte pour des lentilles savoureuses et un gain de temps non négligeable : merci Cécile 😉

  2. Merci pour la recette. Une de plus pour moi car j’utilise beaucoup mon rice-cooker.
    Il n’est jamais rangé.
    Je fais aussi les poireaux, les choux de Bruxelles, les endives avec le panier vapeur. Et je me régale !

      1. Merci pour votre réponse.
        J’ai dû mettre trop de pommes de terre, parce que ça a cuit plus d’une demi-heure, ça commençait à sentir le plastique brûlé donc j’ai coupé. Les pommes de terre sont très très très cuites et il reste encore énormément d’eau. Du coup j’ai transformé ça en soupe, écrasant les pommes de terre dans le bouillon. C’est bon, mais très différent 😀
        J’essayerai avec moins d’eau, la prochaine fois.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *