Petits pots de pommes en crème brûlée vanille & coco

Le croustillant de la caramélisation, la douceur de la crème au léger goût coco, la saveur des pommes à la vanille : what else ?!

Pour la compotée de pommes :

2 pommes
1/4 cuillère à café de graines de vanille (ou les graines d’1/2 gousse)
40 g de sucre en poudre
20 g de beurre

Dans une casserole, faire compoter environ 1/4 d’heure les pommes coupées en cubes avec tous les autres ingrédients en mélangeant de temps en temps à l’aide d’une cuillère en bois.
Répartir les pommes dans 6 petits pots ou bocaux allant au four.


au départ…                                                                              après 1/4 d’heure…


en attendant la crème…

Pour la crème :

3 jaunes d’oeufs
20 g de sucre en poudre
1/4 cuillère à café de graines de vanille (ou les graines d’1/2 gousse)
20 cl de crème liquide (entière bien sûr)
10 cl de crème de noix de coco

Dans un saladier, mélanger au fouet les jaunes d’oeufs avec le sucre pour faire blanchir la préparation.
Ajouter la vanille puis les 2 crèmes et verser sur les pommes dans chaque pot.

Enfourner au bain-marie pendant 35 minutes à 160° (four préchauffé).
A la sortie du four, attendre environ 1/2 heure avant de passer à la phase de caramélisation.

Pour cette fois, j’ai enfin testé le kit de caramélisation déniché à l’Atelier des Chefs et dont avait parlé Anne cet été.
Pas d’utilisation du grill du four (il faut être scotchée à la porte du four, c’est classe) ni du chalumeau (parce que moi, pour protéger mon plan de travail j’avais utilisé une fois ma grosse planche à découper… en bois ! non mais quelle nulle !!)

C’est tout simplement génial : super pratique, hyper facile et très rapide ! Il suffit de saupoudrer la crème avec le contenu d’1/2 dosette de sucre (il y en a 8), de verser quelques gouttes d’alcool et avec une allumette ou un briquet, hop on laisse la flamme brûler l’alcool et on obtient une caramélisation qui se fait toute seule (pratique pour faire des photos..!!)

Après quelques minutes de refroidissement, le caramel obtenu s’est bien solidifié et on obtient le même craquement qu’avec les crèmes brûlées d’Amélie Poulain avec sa petite cuillère (vous voyez ce que je veux dire??..)

Donc je récapitule : le caramel craquèle, la crème est parfumée à la vanille et légèrement à la noix de coco, et au fond, on retrouve des morceaux de pommes très fondantes… c’est super bon !!!

22 commentaires

  1. J’avais déjà entendu parler de ce pot de caramélisation de l’Atelier des chefs… super pratique et rapide ! Je crois que je vais craquer ;)En tout cas, ton blog est super et tes recettes dignes des plus grands !J’ai été ravie de faire ta connaissance ce week-end :)A bientôt.Bisous.

  2. Quand je vois le mot pomme dans une recette, je salive d’avance et j’adore ta préparation dont la note innovante pour mes papilles classiques est la crème de coco, très intéressant! Les petits riens qui font la différence! Après le croquant relevé de la tuile de gruyère pimentée d’hier, voici une autre fine pellicule croquante, ton caramel flambé à la Amélie Poulain.

  3. où as tu trouvé cette merveille?Elles sont magnifique et sans danger du moins pour les cheveux parce que pour les hanches, c’est une autre histoire!!

  4. J’ai loupé tous tes derniers posts, quelle erreur!! Ces petits pots de crème sont adorables, au lait de coco en plus tout pour me faire craquer!En fait le kit de caramélisation peut se bidouiller maison, non? Si on utilise n’importe quel alcool chauffé, genre rhum, ça marche aussi, non? (pardon de cette question de nulle…). L’alcool du kit donne-t-il un gôût à ta crème?

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *