Pancakes au lait ribot

Avez-vous déjà utilisé le lait ribot ? En faisant l’autre jour les courses à l’arrache, j’ai acheté par erreur une bouteille que j’ai pris pour du lait frais. Rien de grave sauf que… j’en fais quoi ? Voilà un ingrédient qui fait partie du quotidien de beaucoup mais n’avait jamais intégré la porte de mon frigo !
Magie d’internet, je me suis inspirée de la recette d’Annelyse et je vous propose ces délicieux pancakes super simples à réaliser, sans temps de repos ni blancs à monter. Donc oui le lait ribot c’est vachement (!) bien le dimanche matin parce qu’on peut se faire des pancakes chauds et super moelleux même en n’étant pas très bien réveillé(e)…

Ingrédients :

50 cl de lait ribot
250 g de farine
1/2 sachet de levure
30 g de sucre
1 pincée de sel
2 oeufs
1 cuillère à soupe d’huile de tournesol
+ huile pour la cuisson
Battre les oeufs avec le lait ribot et l’huile puis ajouter la farine, le sucre, la levure et le sel. Ne pas chercher à obtenir une pâte fluide, le mélange des ingrédients liquides et des ingrédients secs doit se faire rapidement, peu importe les grumeaux.
La consistance du lait ribot est plus épaisse car il s’agit de lait fermenté, il ressemble davantage à du yaourt qu’à du lait traditionnel. Du coup la consistance de la pâte à pancakes est immédiatement onctueuse, pleine de promesses…
Faire chauffer une poêle, la huiler légèrement en essuyant avec du papier absorbant et déposer des cuillères de pâte.
La cuisson va permettre aux pancakes d’épaissir et dès que des petites bulles apparaissent, hop on retourne pour 1 minute de plus.
Au final, les pancakes sont terriblement moelleux, parfaits avec un peu de miel ou de sirop d’érable ou juste saupoudrés de sucre !
Ça donne envie de se préparer un brunch en restant en pyjama non ?!
a

et merci à Esterelle qui m’a sauvé la vie avec son article dans Elle !

9 commentaires

  1. Si jamais je fais cette recette tous les dimanches matins sans exception (avec un mari américain!) et la recette est
    300g de farine T80, 1 sachet de levure chimique, 2 oeufs et 5dl de lait fermenté. Pour le lait fermenté j’ajuste la quantité suivant la farine. Il faut obtenir une pâte un peu plus consistante que la tienne pour qu’ils soient bien gonflés. Et pour les purs, c’est beurre qui fond doucement dessus et sirop d’érable bio chauffé au bain marie. La qualité du sirop d’érable fait le plat.
    Le lait fermenté ou buttermilk en anglais peut facilement s’utiliser quand on fait un gateau, il apporte un peu de moelleux.

  2. Super recette!
    Nous étions trois et la quantité était juste… sourires..
    Rapide, très bon, un seul problème… je vais de voir en faire très souvent!

  3. Le lait Ribot est ce qu’on appelle ici (au Québec) du babeurre (buttermilk). On peut le remplacer en ajoutant 1 c. à soupe de jus de citron ou de vinaigre blanc à 250 ml ou 25cl de lait. On laisse reposer 5 minutes et le tour est joué!

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *