Salmorejo

Le salmorejo est une recette qui combine plusieurs avantages : recyclage du pain qui n’est plus du jour, utilisation des tomates bien mûres, préparation à l’avance pour n’avoir plus que de l’assemblage à faire avant de servir…
Ne confondons pas avec le gaspacho, le salmorejo est plus complet : sa consistance épaisse et son accompagnement en font une entrée parfaite qui peut se suffire à elle-même pour se caler lors d’un diner estival.
Une recette que j’ai retrouvée dans l’une des vitrines de la Mezquita de Cordoue en Andalousie et que j’ai réalisée de nombreuses fois en y apportant ma touche perso…
Le coup de coeur à essayer absolument !

Ingrédients pour 6 personnes

Pour la préparation aux tomates :
200 g de pain rassi (l’équivalent d’une baguette si vous ne pouvez pas peser)
1 kg de tomates bien mûres
2 gousses d’ail
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
20 cl huile d’olive
fleur de sel

Pour l’accompagnement :
3 oeufs durs
2 tranches de jambon de pays

Couper le pain en gros morceaux dans un plat, ajouter les tomates pelées, coupées en morceaux au dessus du pain (pour récupérer le jus). Presser les gousses d’ail et les répartir sur les tomates.
Verser le vinaigre balsamique, l’huile d’olive et assaisonner de fleur de sel.
Préparer au moins 2 heures avant de servir pour laisser aux ingrédients le temps de marier leurs saveurs.

Sur la lancée, faire cuire les oeufs pour qu’ils soient durs : les plonger dans de l’eau bouillante et laisser cuire 10 minutes puis les passer sous l’eau froide avant de les écaler et les réserver au frais.
Couper le jambon en fines lanières puis en petits tronçons, réserver.

Mixer la préparation dans un blender avec un peu d’eau pour faciliter le mélange ou utiliser un mixeur plongeur pour obtenir la consistance épaisse souhaitée. Même si le résultat n’est pas lisse, peu importe. Servir aussitôt ou conserver au frais, pas d’inconvénient à le consommer dans les 2 jours.

Au moment de servir, verser la préparation aux tomates dans des verres ou des assiettes creuses, écraser les oeufs durs à la fourchette et en parsemer la surface, ajouter les petits morceaux de jambon, c’est prêt !
Et ci-dessous la recette ancestrale de la Mezquita de Cordoue…

Un commentaire

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *