Sarlat, sa gastronomie et… son ascenseur !

Une fois n’est pas coutume, pas de recette aujourd’hui mais du tourisme avec une visite à Sarlat en Dordogne (ou dans le Périgord c’est pareil) que je ne connaissais pas (pourtant à 2h de Bordeaux !).
Y passer un week-end pour l’Académie Culinaire du foie gras et de la truffe a été une occasion en or pour réviser mes fondamentaux sur la truffe et profiter d’une petite ville charmante où chaque coin de rue dévoile une nouvelle découverte…

Sarlat c’est où ?

Alors un peu de géo : Sarlat est située au sud-est de la Dordogne. C’est la capitale du Périgord Noir, qui s’étend autour des vallées de la Dordogne et de la Vézère.
La découverte de la vieille ville offre des vues magnifiques. L’ambiance évolue avec les lumières de la journée et l’architecture en fait le site touristique le plus fréquenté de Dordogne : 1,5 millions de visiteurs par an (surtout l’été) alors visiter hors saison estivale est probablement la meilleure façon d’en profiter !

Difficile de rester insensible au charme des murs en pierre blonde, des rues pavées, des façades à colombages, de l’éclairage au gaz (c’est dingue ça non ?), de la maison qui a vu naître Etienne de la Boétie (ami de Montaigne), des boutiques, de la cathédrale Saint-Sacerdos et de l’atypique Eglise Sainte Marie qui cache un étonnant secret…

Côté vins & gastronomie :

Il n’y pas que les vins de Bordeaux dans la vie, la Dordogne a aussi ses vignobles : les vins de Bergerac regroupés sous 13 appellations.
Le choix est riche, il y en a pour tous les palais et pour toutes les occasions : Pécharmant (rouge), Bergerac Rosé, Montravel (blanc sec), Monbazillac (liquoreux) ou encore Rosette (moelleux) à découvrir absolument.

Adepte de cuisine du sud-ouest ? Sarlat est la destination idéale pour profiter des marchés, où, au gré des saisons, vont se côtoyer cèpes, confits, châtaignes, noix, fraises, cabécou (les petits fromages de chèvre fabuleux), magrets, foie gras et bien sûr truffe (entre 800 et 1200€/kg le week-end dernier).
Petit clin d’oeil au binôme lauréat du 5ème trophée Jean Rougié : Corentin Merville et son professeur Florent Boivin (MOF) de l’institut Paul Bocuse à Lyon. Ils ont remporté le trophée après avoir planché sur le thème du blanc de volaille au jus de truffes et le foie gras chaud poêlé au gros sel devant un jury présidé par Dominique Loiseau, épouse de Bernard Loiseau dont le Relais arbore 3 étoiles Michelin.
Belle ambiance, effluves gourmandes dans le Palais des Congrès, dommage de ne pas avoir pu goûter aux plats présentés par les 8 candidats !

Le secret de l’Eglise Sainte Marie : son ascenseur panoramique 

L’incontournable si vous visitez Sarlat c’est…  son ascenseur !
L’église Sainte Marie (XIVè), transformée par Jean Nouvel (architecte sarladais) cache un incroyable ascenseur : il s’agit d’un cube aux parois entièrement vitrées, sans plafond et donc à l’air libre (du coup l’accès est fermé quand il pleut ! )
Il offre un panorama à 360° à plus de 35 m du sol, grandiose.
A faire absolument avec les enfants et les plus grands, l’ascension est commentée par un guide qui répond à toutes les questions, c’est une vraie découverte  !

Et d’ailleurs vous savez pourquoi les toitures sont si abruptes ? Parce qu’elles sont recouvertes de lauze, des pierres plates tellement lourdes que ce sont les murs qui les supportent et non les charpentes en bois, incapables de résister à près d’1 tonne/m2.
Voilà ce sera l’info du jour pour briller à la machine à café !

Pour en savoir plus, des infos sur Sarlat vue du ciel.

Et en « bonus » :

Si vous passez quelques jours à Sarlat, organisez-vous une escapade au village troglodythique de La Roque Saint Christophe site très original de la vallée de la Vézère : téléportation garantie vers le passé…

Envie d’en savoir plus sur la truffe :

– retour sur mon escapade à Sorges en Dordogne pour tout savoir (ou presque) sur la truffe
– d’autres idées de recettes à base de truffe
– et pensez au menu spécial truffes proposé actuellement à la Tupina

Mille mercis à Katia et Sabine !
Office du tourisme de Sarlat – 
3 rue Tourny 24200 Sarlat – 05 53 31 45 45
La Roque Saint Christophe – 24620 Peyzac-le-Moustier – 05 53 50 70 45

6 Comments

  • Heimy 22/01/2014 at 08:32

    Hum, je serais bien allée avec toi… Je suis allée à Sarlat, mais j’ignorais l’existence de cet ascenseur. Il faudra vraiment que j’y retourne en ayant plus de temps.

    Bises

    Reply
  • Chloé 22/01/2014 at 11:59

    J’avais déjà vu quelques photographies sur l’instagram de Virginie.. Cela a l’air tellement mignon et pittoresque!

    Reply
  • Carlota 23/01/2014 at 09:29

    Très bel article, ça me donne envie d’y retourner 🙂

    Reply
  • argone 24/01/2014 at 16:33

    C’était chouette d’y faire ta connaissance, c’est une région que je ne connaissais pas encore et ce week-end m’a donné vraiment envie d’y passer plus de temps. La Roque Saint-Christophe, la ville de Sarlat, le concours culinaire, deux jours bien chargés mais au top !

    Reply
  • Manoir du Rieu 27/01/2014 at 15:55

    Bonjour, Sarlat est très belle, <la roque Saint6christophe aussi…. Mais ce n'est que la face visible du Périgord…. les vallées Dordogne et Vézère, ses mille châteaux, ses tables étoilées et j'en oublie. Venez nombreux découvrir cette région admirable

    Reply
  • Romain 29/01/2014 at 22:24

    Sarlat est ma ville natale. Malgré les années je la trouve toujours aussi belle tout comme la région qui a de sacrés atouts pour challenger les destinations côtières en été. C’est rare de réunir autant d’atouts comme des lieux culturels, une magnifique nature, une gastronomie renommée dans le monde entier et un tas d’activités insolites et sportives! De quoi vous dépayser sans sortir de France!

    Le temps d’un week-end ou d’une semaine, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer! EN plus, Sarlat est idéalement situé pour visiter les alentours!

    Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.