Ouvre ta boîte à camembert !

Ah oui ça sent… le camembert, forcément !

J’ai trouvé cette idée rigolotte, à la fois simple et originale en me baladant chez Audrey du blog Cucina, elle-même inspirée par cette vidéo de Pascale Weeks…

Ingrédients pour 4 boîtes environ :
2 petites courgettes
la moitié d’un camembert
une briquette de crème liquide (20 cl)
10 cl de lait concentré (non sucré)
2 oeufs
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
noix muscade, sel, poivre

Allumer le four à 210°C
Passer les courgettes sous l’eau, bien les essuyer, couper les extrémités et les râper.
Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle et y faire revenir les courgettes râpées quelques minutes puis les égoutter sur du papier absorbant (l’idéal c’est de tapisser une passoire avec le papier absorbant, juste le temps de préparer la suite, pour les assécher au maximum).


Ne jamais répondre au téléphone une fois qu’un camembert (bien fait) est découpé : au retour il s’est échappé c’est terrible !

Préparer le demi camembert : oter la peau aux endroits où elle est la plus épaisse et découper en petits morceaux.
Casser les oeufs dans un saladier, ajouter la crème liquide et le lait concentré et bien mélanger le tout.
Saler, poivrer et ajouter la muscade.
Verser ensuite les courgettes bien égouttées et remuer le tout délicatement.

 

Tapisser chaque boîte de camembert de papier sulfurisé, verser le mélange aux courgettes et parsemer des petits morceaux de camembert.

Enfourner pendant 20 minutes environ…
Une fois refroidies, on remet les couvercles à ces petites quiches/clafoutis, faciles à transporter dans un panier pour le pique-nique !

Question de goût : je trouve franchement meilleur chaud/tiède avec une jolie salade verte mais froid c’est très sympa aussi !
A décliner en utilisant le même contenant mais en remplaçant par des tomates, des olives, de la mozzarella, du jambon, du thon ou tout autre ingrédient utilisé dans les quiches.
Et pourquoi pas en version sucrée ou sucrée/salée : poire & roquefort ou gorgonzola ça doit être terrible…

32 commentaires

  1. J’ai cru un une boîte chaude, comme pour le vacherin… La recette est plaisante, et tu as raison, l’idée rigolote !J’utilise les « caissettes » en bois fin de mon boulanger que je recycle comme ça…

  2. une version du camembert roti plus douce et plus légère… pour oser y goûter sans peur d’être écoeurée… la présentation dans ces boîtes -chacun la sienne- c’est joli et gourmand comme il faut, ça me plait, beaucoup!

  3. je pense que cela doit être meilleur et plus digeste chaud car le camember qui a refroidi plombe un peu l’estomac. Mais c’est une super idée cette présentation pour un déjeuner en terrasse

  4. Les photos sont magnifiques ! Je connaissais le camembert sur la braise mais je n’avais jamais pensé à ajouter des ingrédients dedans, merci pour cette idée.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *