Pommes de terre à la suédoise

Voilà une recette croisée et recroisée très souvent sur le net et que je n’avais jamais testée.
Revue récemment chez Manue, cette préparation de pomme de terre (ne me demandez pas pourquoi « suédoise »  ?!) est très simple et super rapide à réaliser pour un résultat épatant et avec plein de variantes possibles !

Pour cette version je suis allée au plus simple : sel, poivre, huile d’olive et juste une pincée de muscade mais pensez à glisser des feuilles de laurier, de sauge, du romarin, saupoudrer de curry, de cumin, de cannelle (ah oui c’est pas mal ça) remplacer l’huile d’olive par le beurre, ajouter du fromage, bref préparez ce que vous aimez !
Et d’ailleurs, pourquoi ne pas remplacer les pommes de terre par de la patate douce, des carottes, des courgettes, des aubergines…

Ingrédients :

des pommes de terre
huile d’olive
sel, poivre
muscade
pas de quantité car tout dépend du nombre de personnes et des appétits…

Bien laver les pommes de terre pour conserver une peau bien propre qui pourra se déguster avec la chair pour ceux qui veulent…
Découper chaque pomme de terre en lamelles sans les trancher complètement : l’astuce c’est d’utiliser des « butoirs » de chaque côté pour éviter de se retrouver avec une pomme de terre coupée en 2. Des cuillères en bois peuvent facilement faire l’affaire :

Verser un bon filet d’huile d’olive et assaisonner généreusement de sel, poivre et ici de muscade râpée.
Faire cuire à four préchauffé à 200° pendant 40 minutes, vérifier éventuellement la cuisson avant de sortir les pommes de terre du four et c’est prêt !

57 commentaires

  1. cette recette ressemble beaucoup à mes « pommes de terre mamie thérèse » je les fais cuire non coupées dans leur peau, bien poivrées et beurrées, elles sont dorées et croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur, cette façon de faire me vient de ma belle maman,

  2. Je connaissais cette recette, sous le nom de « Pomme de terre en éventail ». C’est très bon, facile à faire, et parfait avec un barbecue.

  3. Pomme de terre suédoise car aussi appelé Hasselbackspotatis, visiblement « crée » et apparues pour la première fois dans un restaurant (l’Hasselbacken) à Stockholm, Suède, dans les années 50. En tout cas, c’est comme ça que l’on me l’a présenté en Norvège… Et j’adore en faire ! Une texture mi-fondante, mi-croustillante, j’adore ! Pour accompagner une viande ou un poisson, c’est juste parfait !!

  4. Félicitation pour ce magnifique blog de cuisine que je viens de découvrir sur Hellocoton … j’ai parcouru quelques pages poissons et coquillages .. et je sens que tu vas m’inspirer surtout qu’elles sont bien expliquées en photos comme j’aime … je me suis permise de mettre ton blog dans mes blogs cuisine préféré
    et je m’inscris à ta newsletter pour ne rien rater

  5. suite à l’article de papilles et pupilles, je me suis empressée de faire la recette, puis j’ai trouvé la tienne.
    Il me semble que les pdt sont mieux protégées quand on les cuit avec leur peau… il me tarde de réessayer 🙂
    merci pour cette délicieuse photo

  6. Voilà une recette comme je les aime, faciles mais délicieuses et que l’on fait et que l’on refait. Et c’est bon en plus! Les photos sont aussi très belles et donnent…faim.

  7. Ha!! quelle super recette que voilà! Jeudi matin, je surfe sur le blog, et je vois ça! Je me dis « nickel avec les maquereaux de ce midi!! » Ni une ni deux, je fais mes petites patates nouvelles avec cette recette! un mot : GENIAL! mon copain à adoré, et m’en a redemandé toute la fin de semaine! à 23h il m’a même dit une fois « j’ai envie de patates suédoises »!
    Bravo! et Merci!

    1. tu me fais trop rire, j’ai l’impression de partager des moments un peu trop personnels là mais bon c’est rigolo !

  8. Salut, recette testée et approuvée (avec une salade d’herbes et champignons crus en accompagnement, parce que c’est bon mais c’est lourd les papates!!). d’après les recherches de ma petite femme suèdo-marocaine ces hasselbackpotatis sont souvent servies en Suède avec une viande (carré de porc, bifteck de boeuf ou les fameuses köttbullar (boulettes de boeuf et/ou porc que l’on trouve en Franc chez Ikea) des petits oignons, ou oignons frits et une petite salade sur le coté. Si ça peut en aider certains.
    Cécile, mon rêve serait que tu emménages en face de chez nous pour me faire gouter tes plats, et m’en donner quand tu en fais trop… pas envie d’emménager à Marrakech? non? sûre? bon… 🙁

    merci pour toutes tes idées et recettes! 😉

    N

  9. Très joli et ça doit avoir le même goût que les pommes de terre que je fais en les coupant en deux et en arrosant d’un filet d’huile d’olive.

  10. Bonjour, une merveilleuse recette ce ne sont pourtant que des pomme de terre..et c’est si bon..je varie les accompagnements aromatiques..hier c etait des herbes de provence humm! très bon..mon mari et les petits enfants en redemandent alors ayez de la réserve…et pour les yeux je vais vous donner les coordonnées d un blog celui de mon mari qui vous régalera de « nature » artsphototrekknature »c est un beau blog.. merci pour ces bonnes recettes .c est toujours un régal pour moi de lire, et d’exécuter ces recettes..encore bravo et j avoue aimer les commentaires des intervenants..continuez MERCI  » chantal »

  11. j(ai toujours cuit mes légumes comme ça, assortiment de p de terre,aubergines, courgettes, carrottes.
    ma viande cuite a part( cotes d’agneau, ou porc façon ribes ) que je pose dessus 10 mn au four, un regal
    très belle présentation pour les p de t et bonne idée pour les patates douces que j’aime beaucoup
    merci, et bravo
    bonne continuation michel

  12. Une recette qui paraît si simple mais aussi si savoureuse !
    Je la teste ce soir, et si le résultat est satisfaisant, elle sera sur mon blog d’ici quelques jours, avec un petit lien vers le tien si cela ne te dérange pas !

    Bonne soirée 🙂
    Estelle

  13. Super recette simple, à essayer, je connais une version un peu différente qui est de ma maman qui le tient de ma grand-mère: c’est de couper sans aller au bout les pommes de terres dans le sens de la longueur et d’y glisser un morceaux de lard (blanc) acheté chez le charcutier, de refermer ce « sandwich » quitte à le piquer d’une pique en bois et de cuire au four. Le lard donne un fumé exceptionnel aux pommes de terres!!

  14. Bonjour,
    la pomme de terre Hasselback ! du nom du restaurant où elle fut crée..
    astucieux le butoir avec les deux manches de cuillères en bois,en ce qui me concerne je transperce la pomme de terre ( au 2/3) avec un pic à brochette en bois je tranche puis je retire le pic avant cuisson.

  15. Recette en cours de cuisson j’avais déjà vu des photos ça donne trop envie et là j’ai sauté le pas…

    merci beaucoup de ces partages

  16. je fais comme la recette l’explique mais je prépare des échalotes hachées que je fais revenir au beurre et quand les échalotes sont prêtes j’ajoute du persil haché et un peu d’estragon, haché aussi, je mélange tout ça et je sors les pommes de terre du four au bout de 30mn, je les tartine de cette préparation et je renfourne 10mn.
    voila a table !!!!!

  17. Au menu ce soir. J’y ai ajouté du thym et de l’origan. Ça sent super bon. Merci pour cette recette facile à réaliser 😉

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *