Le secret d’un riz au lait monstrueusement onctueux…

Voilà le saladier qui s’est fait dévorer en moins de 2 par des gourmands qui pourtant n’avaient plus faim ni soif

Le riz au lait c’est un classique qui s’adapte complètement aux tendances et aux envies : en vert avec du thé matcha ou en rose avec des fraises tagada, il y a 1001 idées à décliner avec ce basique des desserts de l’enfance…
J’ai déniché THE sublime idée gourmande qui va faire passer votre riz au lait traditionnel au rang de champion du monde : juste en incorporant de la chantilly
Recette inspirée de celle du Elle à Table n°62 (janvier/février 2009) et pour d’autres recettes de riz au lait, c’est ICI

Ingrédients :

1 litre de lait (entier c’est mieux mais j’ai utilisé du 1/2 écrémé)
180 g de riz rond
1 bâton de cannelle
1 gousse de vanille
60 g de cassonade
…et pour la chantilly :
20 cl de crème liquide entière
une pincée de vanille en poudre
1 cuillère à soupe de sucre glace

Dans une casserole, verser le lait, ajouter la cannelle et la gousse de vanille fendue, en ayant pris soin d’avoir également gratté les petites graines. Amener tranquillement à ébullition en remuant régulièrement.
Ajouter le riz et laisser cuire à feu doux, en remuant toujours régulièrement pendant 30 minutes.
Couper le feu, retirer cannelle et vanille et incorporer la cassonade en remuant bien. Normalement le mélange est encore liquide mais le riz va continuer à absorber le lait parfumé pendant le refroidissement.
Laisser complètement refroidir à température ambiante.


Monter la crème liquide en chantilly très très facilement si :
– 1 h avant, les batteurs du fouet électrique et un récipient en verre ont été mis au congélateur
– la briquette de crème est stockée depuis la veille au réfrigérateur (c’est un réflexe à avoir : crème liquide ? frigo !).

Verser la crème (froide donc) dans le récipient (glacé donc), ajouter la vanille en poudre et en 3 minutes environ, gràce aux batteurs (super froids donc), on obtient une superbe crème fouettée.
Terminer en ajoutant le sucre glace, fouetter toujours pour obtenir cette fois une chantilly topissime : lègérement sucrée et vanillée.

Il ne reste plus qu’à l’incorporer délicatement au riz au lait refroidi.
Stocker au frais en recouvrant avec du film étirable.
Ce riz au lait délicieusement parfumé est absolument d’une onctuosité extraordinaire, du bonheur à déguster sans aucune autre consigne que celle de se faire plaisir !

Et pour en rajouter rayon gourmandise, spécial clin d’oeil à Nath gràce à qui j’ai découvert le sirop « Chocolat & Noix de Pécan« , absolument divin pour parfumer le Champagne (et oui c’est dingue, on a gouté et re-gouté et re-re-gouté et c’est vraiment une association terrible !)
Donc testé et approuvé dans le riz au lait (après les fêtes c’est super culpabilisant, c’est top !)

Riz au lait & sirop chocolat/pécan : et puis zut !

38 commentaires

  1. Hummmm, miam, miam…. j’adore, j’adore, j’adore le riz au lait et celui-ci à l’air vraiment très très crémeux. Il faudra que j’essaye ! Évidemment, ainsi il devient beaucoup plus calorique : il va de soi que je te tiendrai pour seule responsable de mes kilos superflus !!!

  2. Merveilleux ! Alors là, j’en mangerais bien un pot…ça fait toute la soirée que j’ai envie d’une petite chose sucrée en bouche mais mes placards sont vides en gourmandises ! Vivement demain que je puisse assouvir ce manque 🙂

  3. Hello,Depuis deux jours, j’avais très envie de riz au lait. Tout à l’heure, j’ai vu ta recette. Donc voilà, maintenant, il est fait et m’attend au frigo. Je l’ai goûté, il est délicieux. Merci !

  4. Coucou,Coucou ma belle, je passe te souhaiter une superbe année 2009, avec encore plus de bonne et belle recette!!!! hum… rien que de lire j’ai faim!moi ce week end j’ai fait une mousse au chocolat trés ferme dans des verrine et j’ai rajouter des morceaux de biscuit coco! hummmmmmmmm…. trop bon!pour quelle soit ferme j’ai simplement battue mes jaunes avec du sucre pour les blanchir et du cout cela devient bien ferme… bref si tu veux tu peux l’améliorer encore!!aller bisous tendre ma belle!fanny

  5. Alors le secret c’est la chantilly….mais bon sang pourquoi je n’ai jamais fait de riz au lait. Mon premier essai sera ta version car je trouve les photos absolument dingues de gourmandise!

  6. Tu sais que je suis fou de riz au lait : Classique, chocolat ou en glace…Prochaine fois que je viens à Bordeaux, tu dois absolument me faire goûter !Ravi de cette soirée et de la gentillesse des bordelais. Bises

  7. J’ai essayé ta recette, elle est délicieuse, mais j’ai du cuire le riz plutôt 35 minutes, du coup, le temps que cela refroidisse, j’avais plus assez de liquide, et donc c’était « massif » j’ai tenté de délayer, mais comme c’était du lait pas cuit le gout était un peu moins harmonieux. Bref, pas de chance, il va falloir en refaire ;-)Un grand merci pour tout!

  8. bonjour,bravo pour ton blog, c’est un vrai plaisir de le parcourir. Si tu es fan de riz au lait crémeux, connais tu la « teurgoule »?? C’est un dessert typiqument Normand qui reprend ses lettres de noblesse et redevient tendance (depuis que les restaurateurs le servent de façon elegante et plus genre « t’en veux une louche? »). Bref, la teurgoule, dont le nom vient du patois Normand. A la l’epoque, on se tordait la goule en le mangeant encore tres chaud car c’était tres bon et pas possible d’attendre qu’il refroidisse. C’est une sorte de riz au lait cuit tres doucement et a l’epoque dans les fours des boulangers apres le pain. Il faut un grand saladier en terre qui passe au four.Dans ce saladier, melange 2 litres de lait entier et frais (c’est encore meilleur). 120g de riz rond a dessert, 120 à 150g de sucre (selon votre gout), une cuiller a café de cannelle en poudre (recette traditionnelle) ou pour ma part, je fais infuser 1 ou 2 gousses de vanille dans une partie du lait que je fais chauffer avant. Tu mélanges tous les ingredients et tu mets au four à 180°C pendant environ 1 heure. Quand une croute se forme dessus et commence a gonfler, descends le four à 150°C pendant encore 1 heures, puis redescends à 110 / 120°C pendant 2 heures. Je la fais le soir et je programme mon four pour la nuit. Le matin, la teurgoule est tiede pour le petit dejeuner. Le bonheur. Souleve la croute la creme est en dessous. Conseils : si ta teurgoule est trop seche, trop de riz, trop liquide, soit pas assez cuite, soit manque de riz. Bonne decouverte, si cela te tente. Amicalement Cecile Normande bien entendu

  9. Bon, j’ai testé finalement, et y a pas à dire c’est ultra crémeux, c’est extra….. faut juste essayer de ne pas culpabiliser. Bon tu m’as dis qu’il suffisait de courir dix mètres de plus pour éliminer, mais il faudrait surtout que je cours les 3 kms d’avant 🙁 Je crois que je suis plus gourmande que courageuse…

  10. riz à la chantillyeh bien merci ma Danielle tu m’as appelée, raconté les fêtes de fin d’année, et bien sûr nous avons parlé recettes, et kilos… de trop ! mais surtout de torchon et serviette dans le quel j’ai « degoté » la recette du riz au lait à la chantilly. Mais quelle merveille ? en revanche, où pourrai je trouver du sirop de chocolat/noix de pécan ?

  11. Cuisson au four = teurgouleIdée géniale, et l’on peut faire plus simple encore, en mettant tous les éléments de la recette dans un plat allant au four, 2h à 150 °, on attend et voilà un teurgoule normand.

  12. hmmmmMy god!Je m’en lèche les « babines?! »hmm mon dessert préféré je vais m’empresser de tenter ta recette, merci pour les tuyaux!(super tes photos:))

  13. Après un essai de riz au lait au chocolat catastrophique il y a quelques années (ba oui le riz au lait avec du riz thai c’est pas génial x)!) je me suis lancée dans ta version et je ne suis pas déçue : C’était délicieux, fondant et frais. Au petit-déjeuner, lelendemain, après une nuit au frigo, c’était encore mieux.

    Merci de cette recette 😉

  14. Recette topissime, j’ai nappé le riz au lait de sirop d’érable en le servant, et c’était vraiment super onctueux, on sent bien la vanille… Bref que du bonheur.
    Merci pour cette très bonne recette de riz au lait;
    Bon dimanche.
    Audrey-Laure

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *