Tarte aux myrtilles

Plein de fruits pour une part de
tarte d’été bien gourmande…

Ingrédients :

une pâte feuilletée
600 g de myrtilles
1 oeuf
1 cuillère à soupe de Maïzena
1 cuillère à soupe de sucre en poudre + 2 pour saupoudrer les fruits
1 cuillère à soupe de jus d’orange (ou de lait)

Allumer le four à 200 °.
Etaler la pâte feuilletée et piquer le fond avec une fourchette.
Fouetter l’oeuf avec le sucre puis ajouter le jus d’orange et la maïzena (tamisée pour éviter les grumeaux). Bien mélanger.
Répartir cette préparation sur le fond de tarte, à la cuisson elle évitera à la pâte d’être détrempée par le jus des fruits.

Répartir les fruits et saupoudrer de sucre avant de mettre au four environ 30 minutes.

J’ai utilisé des myrtilles arbustives (variété Darrow). Elles sont énormes, très sucrées et recommandées pour les tartes, les coulis, les sorbets. Elles sont en revanche moins adaptées pour les confitures (ce sont les plus petites, ou les sauvages, un peu plus acides qui conviennent davantage)

Le top c’est d’aller les cueillir directement ! Les plants sur lesquels nous les avons ramassées datent de 1986 et la cueillette est un vrai bonheur car en 20 minutes, la cagette de 2 kg s’est remplie (et les estomacs aussi) !

Par rapport au prix de vente sur les marchés, pas d’hésitation à aller les chercher soi-même : 3,20€ le kilo à la cueillette alors que j’ai croisé des barquettes de 250g à 2,50€…

Agnès et Pascal Charpentier
Marcouyeux – 19300 Le Jardin
(entre Egletons et Marcillac la Croisille)
05 55 27 88 16 –
En juillet et août de 8h à 12h et de 17h à 20h (sauf le dimanche)

24 commentaires

  1. Elles sont énormes tes myrtilles !!! J’en ai ramassé des sauvages dernièrement, et elles étaient la moitié des tiennes ! Tu imagines, sans peigne, le temps que nous avons passé pour les ramasser ?Je les ais congelées, en attendant le retour de vacances de mon grand fils, pour qu’il puisse aussi y gouter.Très jolie tarte, et appétissante en plus. Bisous, Marie

  2. Elles sont énormes tes myrtilles, tu verrais les miennes sont absolument ridicules à côtés ! rooo la honte de la myrtille lolll je vais faire des tartelettes avec mes « coucouillettes », je vois plus que ça Hihi bisous

  3. L’inconvénient de Paris c’est de ne pouvoir trouver ça. Il nous faut quand même aller une trentaine de km pour trouver ça et c’est que du bonheur

  4. Hey, toupine, les semaines passent mais rien ne change … Un des derniers desserts de la mort que j’ai goûté cette été : la tarte aux myrtilles de mon oncle. Elle ressemblait d’ailleurs beaucoup à la tienne !Nous avons cueilli les nôtres à la sauvage dans une forêt en Haute Savoie, ça fait un peu loin !!! Bisouilles

  5. Hummmm…ça me rappelle les tartes que l’on mangeait au ski en Haute Savoie. Malheureusement pour moi ça serait avec les barquettes ou à défaut avec des myrtilles surgelées, après tout! Bises.

  6. c’est vraiment une bonne idée pour éviter que les myrtilles ne détrempent la pâteen plus j’adore ca moi la tarte aux myrtillesmerci pour la recetteje ne manquerais pas d’essayer

  7. Whaou on ramasse les myrtilles au meme endroit, c’est vrai qu’elles sont superbes…maintenant je n’ai plus qu’à apprendre à cuisiner comme toi !

  8. je cherchais de nouvelles idées pour utiliser mes myrtilles et tiens surprise, on a les mêmes adresses pour le ramassage des myrtilles!!! bises

  9. whoua quel hasard je cherche une recette de tarte aux myrtilles, je tombe sur votre site et en plus ramassées au même endroit. Par contre une question en mettant du jus d’orange la pâte n’est pas trop molle ? Elle reste ferme ? Merci

    1. ah génial je viens ce week-end, elles sont mûres alors ?! (je vais donc pouvoir aller en cueillir si le temps le permet)
      non justement le jus d’orange avec la maïzena ça permet d’éviter au jus des myrtilles de détremper la pâte… c’est une astuce qui me vient de quelqu’un de Rosiers alors ça ne rigole pas !

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *