Ceviche de dorade

Aimer le poisson en carpaccio, en tartare, en sashimis ou en en sushis permet de se régaler car de nombreuses recettes permettent de varier les plaisirs.
Justement pour changer, pourquoi pas adopter le principe du ceviche : « cuire » le poisson avec du citron avant de l’associer avec d’autres ingrédients. C’est vraiment délicieux et comme j’ai réalisé cette recette plusieurs fois cet été, elle a donc largement été testée et absolument approuvée.
Pas mal d’ingrédients mais une recette simple avec de la découpe, de l’assemblage et une préparation à l’avance qui facilite l’organisation même si vous prévoyez une grande tablée.
Economiquement, si vous êtes nombreux, à proposer en entrée sinon, en petit comité, c’est parfait pour un diner léger..

Ingrédients pour 4 en entrée ou 8 en version apéro
les filets de 2 dorades royales (merci le poissonnier)
3 citrons verts
10 tiges de menthe
10 tiges de coriandre
1 avocat
1 mangue
les graines d’1/3 de grenade (facultatif)
1 oignon rouge
2 cuillères à soupe d’huile d’olive
fleur de sel, piment d’Espelette

Détailler en petits morceaux les filets de dorade en restant vigilant pour ôter les probables arêtes qui seraient restées.
Zester les citrons verts avant de les presser puis ajouter zestes et jus au poisson, mélanger bien et laisser reposer au frais, dans un récipient recouvert de film alimentaire, le temps de préparer le reste de la garniture.

Ciseler la menthe (que les feuilles) et la coriandre (tiges et feuilles), couper finement l’oignon rouge.
Faire des petits cubes avec la chair de l’avocat et de la mangue.
Mélanger le tout, saler avec la fleur de sel, ajouter le piment d’Espelette et l’huile d’olive.

Terminer en ajoutant la dorade marinée (avec son jus) et les graines de grenade, c’est facultatif mais ça apporte une autre note sucrée qui va parfaitement avec la préparation.

A conserver au frais, idéalement 30 minutes minimum avant de servir…

Ah j’allais oublié, quelques précisions :
ceux qui n’aiment pas le poisson cru, aiment ce ceviche,
ceux qui n’aiment pas l’avocat, aiment ce ceviche,
ceux qui ne sont « pas trop sucré/salé », aiment ce ceviche,
ceux qui n’aiment pas les oignons rouges, aiment ce ceviche

inspiré d’une recette de Laurent Mariotte