Hypocras

Hypocras ? Aucun lien ni avec le serment des médecins ni avec cette personne de votre entourage qui ne dit jamais ce qu’elle pense : c’est un apéro !
Mieux que ça : pour briller en société, car y’a pas que les ferrero rocher dans la vie, précisez que l’hypocras c’est un apéritif médiéval et là vous verrez que cet apéro agit déjà sur vos invités, même avant dégustation ! (réaction de base : non ? tu déconnes ? tu m’en sers que j’goutte ?)
A base de vin épicé, l’ingrédient principal est… le temps puisqu’il est préférable de le préparer 3 jours à l’avance minimum.

Adeptes du vin chaud, voici en quelque sorte sa version fraîche à partager avec modération et vos amis…

Ingrédients :

2 bouteilles de vin rouge (1,5 l)
150 g de miel
150 g de sucre en poudre
2 jus de citron
3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
un morceau de gingembre frais (50 g)
2 tours de moulin à poivre
une belle pincée de muscade râpée
6 graines de cardamome
8 bâtons de cannelle
4 clous de girofle

Faire fondre à feu doux dans une casserole le miel, le sucre et les jus de citron.
Hors du feu, ajouter le vin et tous les ingrédients : l’eau de fleur d’oranger, le gingembre pelé et entier, le poivre, la muscade, les graines de cardamome juste un peu écrasées avec le plat de la lame d’un couteau, la cannelle et les clous de girofle.
Laisser ce mélange refroidir complètement et macérer pendant 12 heures (une nuit c’est parfait).
Filtrer plusieurs fois, mettre en bouteilles et attendre 48 h minimum avant de servir bien frais.

Alors attention, ça n’a pas l’air comme ça mais après 2 verres,
on croit entendre des menestrels jouer du luth !

21 commentaires

    1. oui Véro ça y fait penser forcément mais servi frais, ça ressemble davantage à un apéro style vin cuit en plus sucré… (miel et cannelle sont les ingrédients qui dominent le plus)

  1. Bonjour et bonne année à toi !

    Cela fait un moment que je visite ton blog, que je l’apprécie énormément, mais je n’avais encore pas laissé de message… mais c’est désormais chose faite !
    J’aime beaucoup tes recettes et il m’arrive d’en tester qq unes ! Merci pour toutes ces gourmandises ! En passant, « l’Hypocras » à l’air délicieux ! Il faut que j’essaie absolument !
    Bises à plus,
    Delph

  2. Hmmm! j’ai déjà eu l’occasion de déguster de l’hypocras home-made et c’est juste trop trop bon!
    Malheureusement, je n’aurai jamais la patience de réunir toutes les épices que ce délicieux breuvage réclame!

    1. Véro, c’est juste le mélange citron, miel et sucre que tu fais chauffer, tu rajoutes le vin ensuite hors du feu sans prolonger la cuisson…
      bises

  3. … il me semble l’avoir goûté du coté du Puy en Velay !
    Cela fait partie de leur spécialité !
    Ravie d’avoir la recette : c’est un cadeau qui fera plaisir à mes amis !!!

  4. Testé et approuvé par tous mes invités pour mes 30 ans… j’avais gouté cet apéritif chez une collègue et j’avais bien aimé, alors quand j’ai trouvé la recette sur ce blog, je me suis dit qu’il fallait que je la fasse! C’est super bon, j’adore mais comme le punch c’est traitre 😉

  5. Bonjour Cécile,
    Quel vin convient le mieux pour cette recette? Bordeaux, Bourgogne, Cotes-du Rhône?… Autre?
    Et en cas de non-consommation immédiate (sait-on jamais!) conseillez-vous de le conserver au frais, au frigo, à température ambiante?
    Merci d’avance pour vos conseils, et merci aussi pour toutes ces recettes et idées dans lesquelles je puise avec bonheur et très régulièrement, depuis que j’ai découvert le blog, il y a déjà un bon bout de temps.
    Marie-Jo (Belgique)

    1. Bonsoir Marie-Jo,
      N’allez pas chercher un super vin millésimé ce serait dommage mais qu’importe la région, pourvu qu’il soit rouge ! Compte-tenu du parfum du miel et des épices, ça n’a pas vraiment d’importance pour le résultat final.
      Pour la conservation, dans la porte du réfrigérateur, dans une bouteille bien fermée, c’est parfait. Je pense que, comme pour la sangria par exemple, plus il se repose, plus il se bonifie… mais j’avoue que c’est une hypothèse non testée (car on a toujours tout fini !)
      Merci de piquer dans les idées, c’est fait pour ça !
      A bientôt,
      Cécile

  6. (réaction de base : non ? tu déconnes ? tu m’en sers que j’goutte ?)

    Dans l’énoncé d’une simple recette de cuisine, est-il vraiment indispensable de faire descendre un peu plus de vulgarité sur un monde qui en contient déjà autant ?

    Les lectrices/lecteurs sont-elles/ils censé(e)s applaudir à deux mains et en redemander ?

    Un peu basique, tout de même et plus proche du torchon que de la serviette.

    1. Je suis très étonnée que vous ayez pris la peine de laisser un commentaire sur le « torchon » que représente mon blog à vos yeux et j’apprécie d’autant plus la démarche.
      Beaucoup de mes textes contiennent effectivement de la « déconne » (pour moi plus proche de l’humour que de la vulgarité mais bon…) mais comme je suis quand même une fille bien (ouais j’me la pète en plus) je vous conseille quand même de tester les recettes, on ne sait jamais, certaines sont peut-être très bien…
      Je vous souhaite un très bel été !

  7. J’ai testé cet apéritif hier soir à l’occasion d’une soirée barbecue.
    Première réaction : « de l’hypo quoi ? » – de lhypocras !
    Deuxième réaction : « c’est quoi ce truc ?  » – une boisson médiévale
    troisième réaction :  » c’est fait avec quoi ? » – et là j’explique
    quatrième réaction :  » c’est bon ! on dirait du vin chaud mais froid »
    cinquième réaction :  » je peux en avoir encore ? »

    Merci pour cette excellente recette !

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *